08 juin 2022

260 000 $ pour financer le projet iTrackDNA sur la biodiversité


Une subvention de 260 000 $ a été octroyée à l'Université Laval par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour financer le projet de génomique de précision iTrackDNA mené par quatre chercheuses et chercheurs dont Louis Bernatchez, professeur au Département de biologie.

Financé principalement par Génome Canada, le projet de recherche iTrackDNA a pour but de concevoir des outils génomiques simples et efficients basés sur la méthode de l'ADN environnemental (ADNe) et de pousser les limites de l'application de cette méthode dans la surveillance environnementale. 

L'ADNe permet de détecter indirectement la présence d'une espèce et, dans certains cas, d'estimer son abondance relative dans un milieu à partir de fragments de matériel génétique qu'elle libère dans l'environnement, notamment dans les cellules qui se détachent de sa peau. 

Par conséquent, l’analyse de l’ADNe est très prometteuse, car elle peut fournir des informations précises sur la biodiversité, en ayant peu d’impacts sur les écosystèmes lors de l’échantillonnage. Cette technique requiert également un investissement en ressources humaine et monétaire moins important que les techniques d’inventaires traditionnelles.

Le projet iTrackDNA vise à mettre au point des trousses de détection ADNe de plus de 100 espèces animales qui seront sélectionnées par les différents partenaires du projet.

Pour obtenir plus de détails sur le projet, consultez le communiqué de presse du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.