11 mars 2019

Chloé Berger représentera la Faculté au concours Ma thèse en 180 secondes

La doctorante en biologie a raflé le 1er prix de doctorat de la sélection facultaire du concours et participera à la finale universitaire le mardi 26 mars.

Au centre de la photo se trouvent les étudiants lauréats: Chloé Berger, Christian Carles et Amélie Dumont.

Le jeudi 7 mars dernier, le jury présent pour entendre les concurrents de Ma thèse en 180 secondes a octroyé le 1er prix de doctorat à l’étudiante en biologie Chloé Berger qui représentera la Faculté à la finale institutionnelle qui se tiendra le 26 mars. Deux autres prix ont été remis: l’étudiante en physique Amélie Dumont a remporté le 1er prix maîtrise alors que le prix Coup de cœur est allé au doctorant en physique Christian Carles. En tout, 4 étudiants au doctorat et 3 à la maîtrise ont participé au concours.

L’étudiante Chloé Berger a ébloui en parlant de sa thèse portant sur l’«Étude de l’interaction moléculaire entre le parasite Schistocephalus solidus et son hôte, l’épinoche à trois épines» qu’elle mène sous la supervision de la professeure Nadia Aubin-Horth. Son ton assuré, ses références à l’actualité, notamment avec le vers parasitaire du chat, et la difficulté que représentait la vulgarisation de son sujet lui ont valu les honneurs. Quant à Amélie Dumont, elle a également impressionné en simplifiant le sujet de sa maîtrise intitulée «Formation de galaxies naines lors de fusions de galaxies riches en gaz à haut décalage vers le rouge». Christian Carles, collègue d’Amélie, a parlé de la «Formation stellaire nourrie par l’accrétion de gaz dans les galaxies spirales barrées».

La Faculté félicite les 3 étudiants gagnants ainsi que tous les autres participants qui ont participé à ce concours de vulgarisation, soit Valérie Langlois (microbiologie), Marcel Sévigny (physique), Guillemette Labadie (biologie) et Mustapha Aissaoui (génie chimique).

Pour celles et ceux qui aimeraient voir la finale universitaire le 26 mars, celle-ci aura lieu à 12h à la salle 2320-2330 au pavillon Gene-H.-Kruger.