18 novembre 2019

De l'importance de la lumière DEL sur le sexe

Le type de lumière DEL influence la production de descendants mâles ou femelles chez un insecte utilisé en lutte biologique.

La guêpe Aphidius ervi pond ses oeufs dans les pucerons qui s'attaquent aux plantes cultivées. Le type de lumière dans l'éclairage DEL influence son degré d'activité et le pourcentage de mâles et de femelles dans sa progéniture. Photo: Nikk

Si vous ne croyez pas aux effets biologiques de l’éclairage à diode électroluminescente (DEL) sur les êtres vivants, une étude menée sur des insectes par des chercheurs de la Faculté devrait ébranler vos convictions. Dans un article publié par la revue Biological Control, ces chercheurs montrent que la couleur de la lumière DEL influence non seulement le niveau d’activité d’une petite guêpe utilisée en lutte biologique, mais qu’elle agit aussi sur la proportion de mâles et de femelles dans sa progéniture.

Précillia Cochard et Conrad Cloutier, du Département de biologie, et Tigran Galstian, du Département de physique, de génie physique et d'optique et du Centre d'optique-photonique et laser, ont fait cette démonstration en exposant à différentes combinaisons de lumière DEL une petite guêpe qui parasite des pucerons s’attaquant aux cultures de légumes. La guêpe en question, Aphidius ervi, pond ses œufs dans les pucerons et ses larves dévorent leur hôte de l’intérieur.

Les chercheurs ont installé dans leur laboratoire une série de dispositifs expérimentaux dans lesquels se retrouvaient 2560 pucerons se nourrissant sur des plants de gourganes et 64 guêpes parasites femelles. 

Pour lire la suite, nous vous invitons à lire «De l'importance de la lumière DEL sur le sexe» sur ULaval nouvelles.