29 août 2018

Détecter rapidement l’écotype du caribou pour une meilleure conservation de l’espèce


Le professeur de biologie Steeve D. Côté a reçu récemment une importante subvention de 3 M$ de Génome Canada pour un programme de recherche conjoint avec le professeur Claude Robert du Département des sciences animales. Leur projet consiste à créer, calibrer et assurer la base de données d’une puce à ADN pour aider l’identification des écotypes de caribous québécois.

Il faut savoir que les trois écotypes – soit le caribou forestier, le caribou montagnard et le caribou migrateur – ne sont pas distinguables par leurs attributs physiques. La puce associée à une base de données permettra donc de distinguer le bon écotype simplement en prélevant un échantillon. Avec ce nouvel outil dans leur trousse, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP), partenaire du projet, assurera un meilleur suivi pour une meilleure conservation des différents troupeaux en sols québécois.

Toutes nos félicitations aux professeurs Côté et Robert pour cette subvention!

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter l’article «Pour assurer la durabilité du caribou» publié par Le Fil ainsi que les pages de Génome Québec et Génome Canada.