08 juin 2022

Lancement du Groupe de recherche sur l’écosystème du fjord du Saguenay

L’Institut nordique de recherche sur l’environnement et la santé au travail (INREST), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et l’Université Laval (ULAVAL), unissent leurs expertises pour créer le Groupe de recherche sur l’écosystème du fjord du Saguenay (GREFS). 

Coordonnées par l'INREST, les travaux du GREFS s'inscrivent dans la lignée du projet pilote Enviro-Actions, développé par son Centre d'expertise industrialo-portuaire (CEIP). Ce projet pilote innovateur, combiné à la création de deux nouveaux laboratoires soit le Laboratoire de recherche sur l'écosystème du fjord du Saguenay (Écofjord) de l'UQAC et le Laboratoire de recherche sur la biodiversité marine et aquatique (Biome) de ULAVAL qui sera dirigé par Philippe Archambault, professeur titulaire au Département de biologie, permettra au GREFS de réaliser des travaux d'envergure. Les données recueillies offriront aux gestionnaires maritimes un outil de gestion visant la préservation des écosystèmes, une meilleure compréhension des facteurs qui influencent le milieu biologique et faunique du fjord et comment ceux-ci interagissent entre eux, notamment par leur mise en relation et leur analyse dans un cadre scientifique global, indépendant et rigoureux. Ces recherches de pointe sont rendues possibles grâce à un investissement de 5,6 M$ provenant d'acteurs du milieu et du gouvernement du Québec.

Cette étude approfondie des divers facteurs composant l'écosystème du fjord du Saguenay viendra compléter et bonifier les travaux de recherche existants et favorisera l'amélioration en continu des meilleures pratiques au sein de l'industrie portuaire et du transport maritime, la prévention ainsi que l'innovation au sein de celles-ci.  Par exemple, le GREFS étudiera dans un cadre multidisciplinaire différents facteurs qui influencent la biodiversité et le réseau alimentaire des espèces présentes dans le fjord du Saguenay, venant ainsi bonifier de façon importante les connaissances actuelles.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse.