11 juin 2020

Pas de COVID-19 chez les oies des neiges

La chasse et la consommation de ces oiseaux demeurent donc sécuritaires.

Photo: CEPHAS

Une étude menée par des chercheurs de l'Université Laval conclut que les oies des neiges ne sont pas porteuses du virus responsable de la COVID-19 et que la chasse et la consommation de ces oiseaux demeurent sécuritaires.

En mai, ces chercheurs ont capturé 500 oies des neiges près de Montmagny, à proximité de Québec, afin de procéder à des prélèvements visant à déterminer la présence du virus responsable de la COVID-19 dans leurs sécrétions buccales et leurs excréments. Les analyses effectuées au Laboratoire des maladies infectieuses et immunitaires du CHU de Québec – Université Laval n'ont révélé aucune trace du virus chez les 500 oiseaux testés.

Les membres de l'équipe de terrain ont été testés pour le virus de la COVID-19 avant, pendant et après l'échantillonnage et ils ont pris toutes les précautions nécessaires pour empêcher la contamination des oiseaux, qui ont été relâchés après la prise des prélèvements.

Nous invitons à poursuivre la lecture de l'article sur ULaval nouvelles.