07 mars 2019

Un club d’édition génomique bien actif à la FSG

Fondé au printemps 2018 par le professeur et spécialiste en biologie cellulaire Christian Landry et 2 de ces étudiants, le club a tenu sa troisième rencontre à la fin février sur la modification du génome d'organismes modèles.

Plusieurs professeurs et étudiants de la Faculté s’intéressent de près à l’édition génomique, un domaine de recherche qui a le potentiel de changer le monde scientifique. La preuve, c’est qu’un club d’édition génomique a vu le jour au printemps 2018 et que celui-ci a tenu sa troisième rencontre le 27 février dernier. Organisée par l’Institut de biologie intégrative et des systèmes (IBIS) et l’entreprise Feldan Therapeutics, l’activité a permis à des professeurs et étudiants de la FSG et de la Faculté de médecine de s’entretenir de modification du génome d’organismes modèles pour mieux comprendre les fondements de la biologie cellulaire et pour éventuellement corriger des maladies génétiques humaines comme la fibrose kystique, la dystrophie de Duchenne, l’ataxie de Friedreich et la maladie d’Alzheimer.

Comme «l’édition de génomes est à la biologie ce que l’intelligence artificielle est à l’informatique», selon les dires du professeur au Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique Christian Landry, il n’est pas étonnant que les rencontres du club soient courues. Chacune d’entre elles attire une cinquantaine de personnes, principalement de l’Université mais également du Centre de foresterie des Laurentides ou encore d’entreprises comme Feldan Therapeutics.

Ce club d’édition génomique a été mis sur pied par le professeur Christian Landry et 2 de ses étudiants en biochimie aux cycles supérieurs, Philippe Després et Mathieu Hénault. Il est possible de suivre les activités du club sur Twitter à l’adresse @GenomeEditingUL.

Nous félicitons les fondateurs et organisateurs de ce club pour cette initiative qui fait avancer la science!