03 novembre 2022

Un collier photosensible ultraléger pour étudier les lemmings

Bien que les lemmings occupent un rôle central dans la chaîne alimentaire terrestre de l'Arctique, leurs habitudes de vie sont encore largement méconnues. L'une des raisons à cela est que ces petits rongeurs passent la plus grande partie de l'année dans des tunnels qu'ils creusent dans le sol ou dans la neige, hors de la vue des chercheurs. Grâce à un collier photosensible ultraléger mis au point par une équipe du Centre d'études nordiques de l'Université Laval, les lemmings pourraient bientôt livrer une partie des secrets qui entourent leur emploi du temps pendant l'été.

Crédit: Robert Mcleod

En effet, David Bolduc et Pierre Legagneux, du Département de biologie, Dominique Fauteux, du Musée canadien de la nature, et Jean-Marie Trudeau et Éric Bharucha, de la Plateforme technologique de développement d'instruments de Sentinelle Nord de l'Université Laval, ont conçu et testé un collier photosensible pour lemmings qui détecte et enregistre leurs passages entre les tunnels et la surface de la toundra. «Dans l'Arctique, il fait jour continuellement pendant l'été. Lorsque le collier détecte une baisse subite de luminosité, c'est une indication que le lemming est entré dans un tunnel», explique l'étudiant-chercheur David Bolduc.

Le principal défi dans la mise au point d'un collier pour lemming est la miniaturisation, poursuit-il. «Pour le bien-être des animaux, on estime que le poids d'un collier ne doit pas dépasser 5% du poids de l'animal sur lequel on l'installe. Pour les grands mammifères, c'est un seuil facile à respecter. Dans le cas des lemmings, c'est plus difficile. Un lemming adulte pèse environ 40 grammes, de sorte que le collier ne doit pas peser plus de 2 grammes.»

L'équipe de l'Université Laval a réussi à faire encore mieux. Les composantes du collier – le microprocesseur avec mémoire, le photosenseur, l'horloge, les deux piles, le boîtier de plastique et l'attache en nylon – pèsent, au total, 1,59 gramme, soit moins qu'une pièce de 10 cents (1,75 gramme).

Pour lire la suite, consultez l'article d'ULaval nouvelles.